Archives Mensuelles: juillet 2016

Tchoupine a 18 mois!

Par défaut
Tchoupine a 18 mois!

18 mois. Un an et demi!!!

Une semaine après Charlie, Tchoupine voyait le jour. Le lendemain des attaques à Nice, on va essayer de te redonner le sourire avec celui de Tchoupine.

Quoi de neuf depuis le mois dernier?

Et bien, entre les vacances au soleil et 15 jours sans Papa et Maman, on peut dire que Tchoupine a bien grandi.





On ajoute 2 canines de plus au compteur.

On imite le chien au top. (Et pas que sur Snap!)

On a trouvé un superbe couvre-chef.

Elle a joué avec une poupée presque aussi grande qu’elle.

On a acquis la propreté en journée à la maison. (Oui, oui, elle n’a que 18 mois!)

Et surtout, SURTOUT, elle fait enfin ses nuits!!!!!!!!!!! *Danse de la joie en moonwalk!*

Plus de réveils nocturnes, plus de pleurs incessants, juste de gros dodos de presque 12h!!! (Bon ok, vers 7-8h du matin, elle vient squatter notre lit!)

Bref, de gros changements pour une si petite personne, mais toujours pas un mot à l’horizon! (Elle dit bien « Papa » et « Maman« , mais sans nous montrer!)


Bon 18 mois Tchoupine. Et garde ton innocence.

Des Bizouxxx.

 

Publicités

La SEP et la JaylzaFamily (2)

Par défaut
La SEP et la JaylzaFamily (2)

Il y a quelques temps, on te parlait de la Sclérose en Plaques, dont Papa Jay est atteint. (Rappel par ici.)

img_1371
Aujourd’hui, on va te parler de l’annonce, qui finalement s’est faite sur un an.

Un an?! Comment est-ce possible ça? Soit t’es malade, soit tu l’es pas me diras-tu.

Sauf qu’avec la SEP, c’est plus compliqué que ça. Plus insidieux.

Le diagnostic se fait selon les poussées.

2010. Papa Jay a eu mal aux yeux. Et à la tête. Un voile blanc, un point noir au milieu de sa vision. Une IRM cérébrale. Une IRM cérébrale mal interprétée. Et des anxiolytiques prescrits pour Papa Jay car « tendance hypocondriaque »… La blague. Un hôpital où nous n’irons plus jamais.
2012. Nouveau voile devant les yeux. IRM cérébrale faite sur Paris. Un excellent médecin nous fait prendre contact avec un super neurologue. Premier traitement intraveineux contre la névrite optique. Régime sans sel sans sucre… On te laisse imaginer la joie.

En quelques mois, 3 poussées ont suivi.

C’est un an plus tard, en Avril 2013, qu’on demande clairement au neurologue s’il s’agit oui ou non de la Sclérose en Plaques. On le savait, mais on avait besoin d’avoir la confirmation!

La réponse fut brève et très claire : OUI.

Y a pas à dire, on a beau le savoir, depuis un moment même, le moment où ce médecin, que tu connais à force de le voir plusieurs fois par semaine, te dit OUI, te brise en mille morceaux.

Oui, il est malade.

Oui, j’ai été au plus mal.

Oui, j’ai dû faire comme si ça allait pour ne pas trop le démoraliser (Mais NON je n’ai pas réussi!).

Oui, on va être fort.


Oui, on a continué à avoir des projets.


Oui, quand on prévoit nos vacances, on pense aussi à quand sera la prochaine consultation ou le prochain examen pour ne rien louper.

Oui, on a eu une super Tchoupine.



Oui, on a perdu beaucoup d’amis dans la bataille.

Oui, on en est que plus fort.

Non, il ne guérira jamais.


Mais NON, on ne se brisera pas pour autant.



Des Bizouxxx.