Archives de Catégorie: Nous

lOulOu a 6 mois!

Par défaut
lOulOu a 6 mois!

Nan mais 6 mois…  Alors oui, on a beau le dire, le savoir, le temps passe vite avec des enfants. Mais alors là, j’ai rien vu venir! La date est arrivée sans prévenir et te voilà déjà à une demie année de vie!

Et que j’aime cette période! Entre 6 mois et un an, les bébés sont tellement choux!!!

La preuve en image :p

Retour sur ce mois passé.

Un peu de baignade.

Beaucoup de rigolade avec Tchoupine.

Des selfies.

Un chat peureux, un bébé heureux.

Deux billes.

Un bébé content malgré la canicule.

Des câlins avec Maman quand il était « enfant unique« .

Et les câlins, c’est son dada.

Et puis des défis avec Papa

Qui gagne à ton avis?!

Et en chiffre, 6 mois de toi, ça donne quoi?

  • 8220 g
  • 71 cm
  • Du 12 mois en vêtements…
  • 0 dent
  • Des pieds attrapés 157 fois!
  • Des roulés-boulés qu’on ne compte plus.
  • Une intégration à la crèche nickel.

Joyeux moisniversaire mon lOulOu!!!

(Et pour fêter ça, premier vrai jour de crèche aujourd’hui!!!)

Des Bizouxxx.

Publicités

lOulOu a 5 mois!

Par défaut
lOulOu a 5 mois!

Et oui, on a un peu délaissé le blog ces derniers jours pour profiter au max de nos vacances, mais le moisniversaire de lOulOu, on ne pouvait pas le louper!

Et ce mois-ci, beaucoup de premières fois.

Premier tirage de langue.

Premier départ en grandes vacances.

Première baignade.

Premier portage en sling (Je suis adepte du ventral!)

Pour Papa aussi.

Première purée.

Premier délire de Papa.

Premier rouler-bouler filmé!

Et toujours de nombreux sourires!!!

Même à moitié endormi, il sourit! 😅

Pour toutes ces premières fois, on a fêté ça avec un joli feu d’artifices, que demander de plus?!

Joyeux moisniversaire mon lOulOu!

Des Bizouxxx.

lOulOu a 4 mois!

Par défaut
lOulOu a 4 mois!

Encore un mois de plus pour notre lOulOu.

4 mois de toi, de nous 4.

Tu es doux, souriant, facile.

Tu t’étonnes de tout. 😮

Tu t’amuses beaucoup. 😀

Ton regard est intense.

Tu te passionnes pour tes doigts.

Tu es patient avec ta sœur.

Très patient!

Tu aimes les câlins.

Quoi que…

Tu ressembles à ton Papa petit.

Tu suis volontiers les délires de ta Maman.

(Nan je déconne, tu subis mon pauvre! 😅)

En un mois, tu as pris un petit centimètre (66 cm au compteur), et 550 g (beau pépère de 7380 g)!

Joyeux moisniversaire lOulOu.

Des Bizouxxx.

Le jour où tu nous as rejoint

Par défaut

Il y a un peu plus d’un an, je « tombais » enceinte (expression étrange, car j’ai pas souvenir d’être tombée ce jour-là! :p)

giphy[1]

Quoi qu’il en soit, il y a un an, tu as décidé que nous aurons un deuxième enfant, que ce serait toi, et personne d’autre.

Je t’imaginais déjà. Ma petite fille, ma deuxième fille

giphy[1]

Oui ok, moi et l’instinct maternel ça fait 215 (Je pensais déjà que Tchoupine serait un garçon…) (D’ailleurs j’envie presque les Mamans qui disent avoir su si c’était une fille ou un garçon.) (Et en même temps, y a une chance sur 2, donc on va dire que ce sont des « chanceuses« !)

Je t’imaginais portrait craché de ta sœur.

giphy[1]

Tu es finalement si différent, si calme, si doux. Tu apaises toute la famille, comme un équilibre qui nous manquait.

Il y a eu les doutes, surtout du côté de ta sœur. Comment va-t’elle réagir? Va-t’elle être jalouse? Va-t’elle régresser? Va-t’elle nous en vouloir?

giphy[1]

Je n’avais pas peur de moins t’aimer, je savais que ce serait naturel, comme la venue de Tchoupine, comme si elle avait été toujours là, et comme si toi aussi tu étais là depuis le début.

La grossesse a été compliquée, ta naissance a été une délivrance, et je peux te dire que presque 4 mois après, je profite enfin de toi, oubliant les anesthésies, les allers-retours à l’hôpital ou chez le médecin…

Alors petit amour, après un an de cohabitation inside et outside, nous te souhaitons Papa et moi, de rester doux et souriant, et pour plus tard, honnête, juste, et drôle (pour amuser tes vieux parents pendant les soirées jeux de société!!!)

Et bien sûr de profiter de la vie, d’aimer, de voyager, et si possible d’être indépendant rapidement pour que Papa et Maman puisse faire la fiesta tranquillou^^ (#humour #oupas)

Des Bizouxxx.

 

 

 

 

 

lOulOu a 3 mois!

Par défaut
lOulOu a 3 mois!

Non mais pincez-moi!!!

3 mois les gars, 3 mois que ce petit gars nous a rejoint, 3 mois passés à une vitesse folle!

Ce bébé est un vrai bonheur à vivre.

Toujours souriant.

Quand il ne dort pas bien sûr! (Son activité favorite!)

Un bébé qui apaise quand on le prend dans les bras.

(Mes Papyyyyys!!!)

Un bébé que sa sœur protège et aime déjà tellement.

Un bébé qui donne envie d’en avoir encore une demi-douzaine!!!

Mais on va d’abord profiter de toi mon lOulOu!

Et sinon, trois mois de toi, en chiffre ça donne quoi?!

  • Une taille et un poids que l’on ne connaît pas encore, mais un beau bébé qui se porte bien!
  • Entre le 6 mois et le 12 mois en vêtements (Ouiiii déjààààà….!!!!)
  • 4 biberons premier âge de 210 ml par jour
  • Des nuits de 21h30 à 8h30!!! (Danse de la big joie!!!)
  • Une tétine peu utilisée
  • Un pouce difficile à trouver
  • Des sourires et des babillages à gogo

EDIT de visite d’après doc! :

  • 65 cm (+ 3 cm)
  • 6830 g (+ 830 g)

Des Bizouxxx.

Nos premières vacances à 4.

Par défaut
Nos premières vacances à 4.

Et oui, nos premières vacances à 4 viennent de se terminer…

Retour en image sur 11 jours qui sont passés à une vitesse folle!

De la plage.

De l’eau.

Des fleurs.

(Qui vienne de chez Little Pincha, on en parle très vite!)

Des photos à 2.

À 3.

Et même à 4!

Du ballon.

Du vélo (Merci Jodie pour le prêt!)

Des poses mannequins comme sa Marraine Lili.

Et des sourires à gogo.

 

Et toi, tu passes ou as passé de belles vacances?!

Des Bizouxxx.

lOulOu a 2 mois!

Par défaut
lOulOu a 2 mois!

Deux mois. DEUX mois! Incroyable comme le temps passe vite.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce mois fut riche en émotions.

lOulOu a été opéré de sa hernie, tout s’est bien passé mais je te raconte pas le stress qu’on a eu. Et pourtant il s’agissait d’une « petite » intervention. On a beau le savoir, y a rien de rationnel le jour J, et on s’attend au pire. (Du coup, on souhaite un maximum de courage à tous les parents qui voient ou vont voir leur petit bout partir au bloc!)

Ça fatigue tout ça.

Après le stress, la détente.

Petite séance photo avec sa super grande sœur faite par Maman.

Une autre séance faite par une jeune pro, Clara! (Son IG ici)

Premiers sourires et areuh.

Et de gros dodos sur le ventre comme on aime!

Et sinon, deux mois de toi, en chiffre ça donne quoi?!

  • 62 cm de bonheur (+ 5 cm!)
  • 6000 g d’amour (+ 1430 g!!!)
  • Entre le 3 mois et le 6 mois en vêtements
  • Toujours 5 biberons premier âge de 180 ml par jour
  • Des nuits de 6-7h!!!
  • Une mini cicatrice que l’on voit à peine
  • 2 vaccins gérés comme un chef.

Joyeux moisniversaire mon lOulOu!

img_3441

Des Bizouxxx.

Il y a 6 ans…

Par défaut
Il y a 6 ans…

6 ans. Jour pour jour.

6 ans que mon corps a changé, que ma vie a changé.

C’était il y a 6 ans, et pourtant j’ai l’impression que c’était juste hier.

Avril 2012. J’ai 24 ans, cela fait quelques semaines que mon chéri et moi sommes ensemble, nous n’habitons pas ensemble. Deux jeunes amoureux tout-fous, une jolie histoire qui débute.

Sauf que depuis quelques jours, j’ai mal au ventre, je veux dire dans le bas ventre, le genre de douleurs que l’on ressent une fois par mois, en plus intense. Rien qui m’inquiète, j’ai justement mes règles à ce moment-là.

Après une longue journée de travail en gériatrie, je rentre chez moi, il est tard. Les douleurs s’intensifient, des vomissements apparaissent. Je me dis que ça va passer, et je passe la nuit comme je peux.

Le lendemain, les douleurs sont là, mais j’arrive à marcher, je me sens mieux que la veille. Sur les conseils de mes parents, je vais quand même consulter aux urgences, il s’agit peut-être de l’appendicite. Mon sac sous le bras, l’attente aux urgences commence.

Une heure, deux heures, trois heures… Quatre heures plus tard, je vois enfin un médecin. Auscultation presque insupportable, à croire que le fait d’être avec le médecin augmente les douleurs. « Oui là! À droite j’ai mal! Très mal! » « Et là? » « Là aussi, mais un peu moins. En fait j’ai mal dans tout le ventre, je n’en peux plus de souffrir… »

Il me fait un examen d’urines et une prise de sang.

Et puis le verdict tombe. Enceinte. (Moi qui croyais me faire opérer de l’appendicite!)

Enceinte??? Je ne pouvais pas être enceinte, nous ne pouvions pas être parents si tôt…

Sauf que juste après l’annonce de la grossesse, on m’explique que la grossesse n’ira pas plus loin, les douleurs, les saignements, ce n’était pas bon. Et là j’espère une fausse couche. Oui j’ai vraiment eu l’espoir. Nous ne pouvons pas garder cet enfant. Et même si l’épreuve est douloureuse, c’est la meilleure solution ce jour-là.

Malheureusement c’est plus compliqué qu’il n’y parait. La grossesse ne s’arrête pas « simplement », l’embryon s’est niché dans une trompe (Non je ne suis pas un éléphant^^), l’a bouchée, et provoque donc des saignements. GEU. Ces 3 lettres sont maintenant gravées en moi, font partie de mon histoire, de notre histoire. Grossesse extra-utérine, GEU. Voilà le mal dont je souffrais.

En moins d’une heure, j’apprends que je suis enceinte, on me fait une écho pour confirmer, on m’annonce qu’il faut opérer car je ne vais pas expulser naturellement, et surtout, qu’on va me retirer une trompe, car trop abîmée…

Tout s’enchaîne, tout va trop vite. À peine le temps de prévenir Papa Jay que me voilà au bloc.

13 Avril. La nuit. Je me réveille enfin. Je n’ai plus mal. Enfin soulagée. On me confirme que la trompe n’a pas pu être conservée et que j’avais presque un litre de sang dans le ventre, ce qui aurait pu être fatal à quelques heures près.

Les suites sont simples sur le plan médical.

C’est le mental qui n’a pas suivi.

Un vrai deuil. Après avoir été quelques temps dans le déni, j’ai pris conscience d’avoir évité le pire en me rendant cet après-midi là aux urgences. J’ai été en colère et j’ai fait une dépression. Sur le moment je ne m’en rendais pas réellement compte, ce qui est très étrange. Je me croyais forte, alors que j’avais besoin d’aide. J’étais vraiment mal.

Pas d’avoir perdu cet « enfant » mais de n’avoir plus qu’une trompe. Les questions ont été nombreuses.

Elles se sont envolées dès que Tchoupine s’est nichée au creux de moi. Une immense surprise, des doutes, mais finalement une super aventure!

Et maintenant son frère, qui a fini d’annihiler nos interrogations.

Merci la vie.

Les épreuves nous rendent plus forts, et incontestablement, celle-ci a été l’une des plus difficiles. Mais notre histoire se finit bien, et je souhaite la même chance que nous à tous ceux qui ont vécu la même chose, ainsi qu’à tous ceux qui essaient de fonder ou d’agrandir leur famille sans y parvenir.

giphy[1]

Des Bizouxxx.

 

lOulOu a un mois!

Par défaut
lOulOu a un mois!

Un mois déjà! Un mois que cette petite personne a rejoint notre famille. Qu’il l’a complétée.

Un mois à la cool. Un mois fatiguant. Un mois facile. Un mois stressant.

Basilou pleure peu, mange bien, et dort vraiment mieux que sa sœur (Ça c’était facile!) Un vrai petit amour. Pas de baby blues pour Maman (l’avantage de ne pas aimer la grossesse dirons-nous), pas de coliques ni de reflux pour bébé, bref, tout semblait idéal.

On a même joué au super héros!

Mais il y a eu cette masse à l’aine… Cette boule d’angoisse a grossi dans mon ventre et mon cœur dès que je l’ai vue.

Une hernie inguinale. Une suspicion d’hydrocèle. Rien de grave en soi. Assez pour nous angoisser. Le traitement? L’opération!

Rendez-vous dans une semaine pour connaître la suite des événements! (Dans combien de temps on l’opère?)

Et sinon, un mois de toi, en chiffre ça donne quoi?!

  • 57 cm de bonheur (+ 5 cm!)
  • 4570 g d’amour (+ 1250 g!!!)
  • Du 3 mois en vêtements
  • 5 biberons premier âge de 180 ml par jour
  • 2 réveils par nuit
  • 1 pelade pour Zouzou
  • Et des centaines de bizouxxx de Tchoupine (et de Papa – Maman)

Joyeux moisniversaire mon tout petit!

Des Bizouxxx.

5 bonnes raisons de ne pas aimer être enceinte.

Par défaut
5 bonnes raisons de ne pas aimer être enceinte.

Car oui, ça existe, des femmes qui n’aiment pas cet état de grossesse, pour plusieurs raisons. Voici les miennes! (Attention, ça ne veut pas dire que je n’aime pas Tchoupine ni son futur petit frère, juste que je n’aime pas la cohabitation!!!)

giphy[1]

  • C’est trop long.

9 mois les gars. 9 longs mois. Les 3 premiers passent relativement vite, sauf que tu as envie de crier à la terre entière que tu es enceinte, mais que la convenance veut que tu attendes un peu… Les 3 suivants sont plus sympas mais rien de transcendants. Ne parlons pas des 3 derniers, le calvaire, la team baleine, tout le monde te demande quand est la fin, et toi tu n’attends qu’une chose, expulser l’occupant! (Oui ok, on aurait pu être des éléphants et en avoir pour 22 mois…)

giphy[1]

  • C’est sans alcool.

Et ça rejoint le point précédent. Pendant 9 longs mois, tu ne pourras pas toucher une goutte d’alcool, rien, que dalle, que tchi!!! Et les tentations sont grandes! Un anniversaire par-ci, les vacances par-là, et puis les fêtes de fin d’année… Bref vivement pouvoir trinquer à la santé du bébé! (Ça peut marcher avec les clopes si tu es fumeuse!)

tenor[1]

  • Tu ne peux plus rien manger!

Adieu sushis, tartares et charcuterie! Même pour des fruits, tu vas psychoter!

J’ai la « chance » d’être immunisée contre la toxoplasmose, mais je me suis dit que faire un diabète gestationnel c’était pas mal non plus! Adieu jus de fruits, miel et surtout chocolat!!! (Enfin c’était pour Tchoupine, son petit frère m’a épargné le diabète!) (Mais ma sage-femme est sadique et veut quand même que je fasse un régime…!^^)

tumblr_oy3bn2ZfmA1u4t82ko1_1280[1]

  • Tu as déjà vu Alien?

Voilà ce que je ressens quand bébé bouge… Ils ne doivent pas être comme les autres bébés dans le ventre de leur Maman. Entre Tchoupine et lOulOu, il n’y a aucune différence : ramonage des organes, coups de pieds dans les côtes, vagues désagréables et coups de poings dans la vessie… Comment peut-on aimer ça?

et7TtwpyxxQ8U[1]

  • Tu ne peux plus dormir sur le ventre!

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Je ne sais dormir que sur le ventre. Je ne peux dormir que sur le ventre. Alors quand ton ventre devient trop imposant pour t’installer comme tu veux, tu te résignes à dormir sur le dos ou le côté, et je t’affirme que c’est pas une sinécure.

giphy[1]

  • Et c’est sans alcool! (Oui ça fait 6 points, mais quand même, pas d’alcool quoi…)

tumblr_o67qnnxm1Y1v6a7v8o1_400[1]

J’aurais pu te parler des nausées, des jambes gonflées, des insomnies, des remontées acides, des sautes d’humeur, ou des hémorroïdes, mais je ne veux pas que la race humaine s’éteigne non plus!

Et toi alors, tu aimes être enceinte?

Des Bizouxxx.

PS : J’espère que ton second degré à bien fonctionner en lisant ce post!